logo-flash-matin

Coaching : conseils et méthodes de coachs pour votre entreprise

Economie
Coaching
ULRIKA B. : un coaching en transition de vie pour aller vers son épanouissement

Formée à l’Analyse Transactionnelle et spécialisée dans le champ « Conseil », Ulrika Bibas s’est investie de la mission d’accompagner les particuliers ou les professionnels dans leur changement et la réalisation de leurs projets. Le coach donne une dimension personnelle à la connaissance de soi pour aider son coaché à prendre conscience de ses compétences, facteurs d’épanouisse...

sl-consultant-collabore-avec-insights-partner
Economie
Coaching
SL Consultant : le coaching professionnel pour optimiser la productivité en entreprise

Né sous l’impulsion de Sylvie Roche en 1997, SL Consultant est un organisme de coaching, de formation et de conseil en RH à vocation d’accompagner les entreprises dans la valorisation de leur capital humain. Coopération, professionnalisme, éthique, passion et exigence de qualité font entre autres partie des valeurs animant ce cabinet.

Economie
Coaching
Anne-Laure Grasso : une approche systémique pour accompagner les enfants à « hauts potentiels »

Forte d’une solide formation fondée sur les grands courants de pensées analytiques, Anne-Laure Grasso met son expertise au service des enfants afin qu’ils puissent trouver en eux toutes les capacités pour réussir.

des-zones-d-activites-dans-un-cadre-de-vie-naturellement-preserve
Economie
Coaching
La Bourgogne-Franche-Comté, savoirs et traditions au coeur d'un écosystème tourné vers l'avenir

Véritable carrefour de l’Europe, la région Bourgogne-Franche-Comté, présente tous les atouts de ces provinces où il fait bon vivre et entreprendre. Un pied ancré dans les traditions et dans une richesse patrimoniale maintes fois labellisée par l’UNESCO, le second tourné vers l’avenir, les énergies renouvelables, la recherche et l’innovation.

ecole-psi-specialiste-de-psychologie-systemique-et-integrative
Economie
Coaching
Ecole PSI : l’expert de la psychologie systémique et intégrative® (PSI)

Certifiée Datadock, l’école PSI propose des formations axées autour de la psychologie systémique et intégrative®, un vaste domaine pouvant embrasser des champs variés allant des formations à l'intervention dans les organisations (entreprises ou institutions) à la psychologie, à la psychothérapie, en passant par la psychopathologie.

Coach : découvrez des solutions pour piloter votre entreprise

Ulrika b
Boulogne-Billancourt
Ulrika B
ULRIKA B. : un coaching en transition de vie pour aller vers son épanouissement
Anne-laure grasso
Lyon
Anne-Laure GRASSO
Anne-Laure Grasso : une approche systémique pour accompagner les enfants à « hauts potentiels »
sl-consultant-collabore-avec-insights-partner
LYON
SL Consultant
SL Consultant : le coaching professionnel pour optimiser la productivité en entreprise
des-zones-d-activites-dans-un-cadre-de-vie-naturellement-preserve
Dijon
AER - Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté
La Bourgogne-Franche-Comté, savoirs et traditions au coeur d'un écosystème tourné vers l'avenir
ecole-psi-specialiste-de-psychologie-systemique-et-integrative
Talence
École PSI
Ecole PSI : l’expert de la psychologie systémique et intégrative® (PSI)
methode-des-constellations-familiales-et-systemiques-specialite-de-caroline-scherlen
Pau
Caroline Scherlen
Caroline Scherlen : trouver sa place
dans son écosystème
in-crea-conseil-coaching-partenaire-des-entreprises-souhaitant-optimiser-leurs-processus-et-methodes-d-organisation
Brest
In’Crea
In’Crea Conseil : l’intelligence collective au cœur de la démarche
sf-conseil-a-thoiry-01710-conseils-fleurs-de-bach-ayurveda-et-physique-quantique-soin-vibratoire-par-methode-qhia
Thoiry
Madame Sylvie FREMY
Sylvie Frémy Vous aide à renouer avec une vie plus joyeuse et légère en Vous retrouvant.
une-parfaite-maitrise-des-dimensions-multiculturelles-liees-au-coaching
Salles
Laure Demerson
Laure Demerson :
réveillez votre plein potentiel !
daniel-robin-coach-specialise-accompagnement-de-transition
Fort-de-France
Leading Transform
Leading Transform : le spécialiste
en accompagnement des transitions
coaching-individuel
Paris
Annie VISCO - Avenir & Talents
Avenir & Talents : pour révéler et développer vos compétences managériales 
magali-menard-coach-certifiee-et-fondatrice-d-actea-formation-conseil
Peyrehorade
Magali Menard
ACTEA COACHING PROFESSIONNEL - LANDES & PAYS BASQUE
TRANSFORM'ACTION VERS SOI
Escp europe conseil
Paris
ESCP Europe Conseil
ESCP Europe Conseil : une junior-entreprise ouverte sur le monde
mont-saint-michel-voyages-retrouvailles-et-rencontres-des-anciens-des-grandes-ecoles-n-ont-jamais-ete-aussi-reussies
Pontorson
Agence Mont-Saint-Michel Voyages
L’agence Mont-Saint-Michel Voyages
 
melt-consultant-accompagne-votre-epanouissement
Paris
Melt Consultant
Melt Consultant : un accompagnement personnalisé pour un épanouissement professionnel réel et durable
Entreprises en mouvement
Colombes
Entreprises en Mouvement
Entreprises En Mouvement : un accélérateur de performance pour votre société
Elodie parent riquet
Marseille
Elodie PARENT RIQUET
Hypno-coaching ou Explorer son monde intérieur pour changer le monde
Coaching ways france
Lille
Coaching Ways France
Coaching Ways France - Devenir coach, l’expérience d’une vie 
Jane hodgson coaching & communication
Garches
Jane HODGSON Coaching & Communication
Jane Hodgson - Coaching & Communication : maximisez votre potentiel professionnel
gem-junior-conseil-grenoble-ecole-de-management
Grenoble
GEM Junior Conseil
Confiez vos projets marketing à GEM Junior Conseil Grenoble École de Management.
Odile dolle communication  elido
Paris
Odile Dolle communication ELIDO
Elido: le coaching pour vous aider à passer un cap
Agora
Scy-Chazelles
AGORA
Découvrez le car pédagogique, une innovation conçue par Agora Formations
Move the cursors
Paris
Move The Cursors
Move The Cursors : faire bouger les curseurs pour rendre la vie plus belle !
Les ateliers du devenir
Courbevoie
Les Ateliers du Devenir
Les ateliers du devenir : développez vos talents, épanouissez-vous et redevenez le pilote de votre vie ! 

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Parc Economique Gironde Synergies  : un choix d'excellence pour l’implantation d’entreprise

Qu’il s’agisse d’extension ou de création, installer une entreprise sur le Parc économique Gironde Synergies équivaut à la faire bénéficier d’un certain nombre d’avantages non négligeables. Pour commencer, les entreprises peuvent venir s’installer sur des lots entièrement viabilisés reposant sur une superficie totale de 30 hectares. Il est important de souligner que la capacité du parc peut être doublée compte tenu de l’importante réserve foncière dont il dispose. Un aménagement de l’extension du Parc économique est d’ores et déjà programmé. Afin d’offrir un cadre de vie privilégié, le parc s’inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale. Celle-ci se traduit notamment à travers le strict maintien d’espaces verts et des zones boisées. De par sa situation géographique, le Parc économique Gironde Synergies profite d’un emplacement stratégique. En effet, il se situe au carrefour de trois départements à savoir la Gironde (au Nord), la Charente et la Charente-Maritime (au Sud). Le site bénéficie ainsi de nombreux dispositifs de desserte : il est seulement à 35 mn de Bordeaux (Autoroute A10- Sortie 38) mais aussi à 20 mn de l’A89 en direction de Périgueux et Lyon. « Nous proposons un coût relativement bas à 13 €HT le m², pour une zone d’activité située aux portes de Bordeaux » souligne Madame Magali Bodeï, directrice de la Pépinière Hôtel d'entreprises. Par ailleurs, les entreprises qui décident de s’implanter sur le site verront certainement d’un très bon œil les avantages financiers qui leur sont offerts. « Le Parc économique se situe en Zone de Revitalisation Rurale avec un nombre d’exonérations fiscales  relativement important ». Ces exonérations peuvent concerner aussi bien la création que l’implantation et se portent sur les charges sociales, la contribution économique territoriale (CET) ainsi que les impôts sur les bénéfices. « Nous étudions au cas par cas et cela permet d’apprécier le bénéfice de l’implantation sur le territoire par rapport à d’autres territoires qui ne sont pas ZRR » poursuit la directrice. De nombreuses ressources à disposition Aujourd’hui pour les entreprises, un accès internet de qualité représente un levier important au niveau de leur performance. Sur ce point, Gironde Synergies profite d’un raccordement à la fibre optique, ce qui permet notamment aux entreprises de bénéficier d’un débit internet très fiable et conséquent. En outre, d’autres ressources ont également été mises en place pour tout ce qui concerne l’accompagnement et la formation. « Nous disposons d’une maison de l’économie au sein du parc, ce qui nous permet d’offrir tous les services de proximité nécessaires au développement de l’entreprise » renchérit la responsable. Quant à la formation, la montée en compétence des salariés sera assurée par le Centre de Formation Multimétiers de Reignac situé à proximité du site. Le CFM, en collaboration avec la pépinière d’entreprises et ses partenaires, organise des formations pour les chefs d’entreprises et leurs salariés en fonction de leurs besoins et attentes spécifiques. Une dynamique portée par une économie « spécialisée » Gironde Synergies a spécialisé son économie autour de deux activités porteuses : l’énergie et la construction. À ce sujet,  la directrice de la Pépinière dévoile fièrement : « Aujourd’hui, nous avons attiré de grands noms grâce à cette spécialisation établie sur deux champs ». En effet, la présence sur le site d’ONET Technologies à travers sa filiale Techman Industries confirme bel et bien cette « attractivité ». ONET Technologies figure parmi les « grosses pointures » dans le domaine du nucléaire travaillant sur l’ingénierie et la maintenance des réacteurs, le démantèlement et le traitemen...

Le coaching d’associés pour préserver et développer son entreprise

Le coaching par l’intervention d’une tierce personne neutre permet à une association de rester sereine et d’assurer sa pérennité.  Mais comment et pourquoi ? Commençons par la phase préalable. Avant de s’associer, il est important de prendre le soin de détecter les compatibilités de personnalité entre son ou ses associés et soi. Je rencontre régulièrement des personnes qui me disent avoir choisi un associé « au feeling », « à l’intuition », « à l’instinct ». Cela fait généralement référence à la dimension émotionnelle qu’il est important de prendre en compte. Cependant, il existe des outils de personnalité utilisés par des coachs qualifiés qui permettent de confirmer ou d’infirmer un ressenti positif et ainsi de sécuriser un choix. En outre, ces outils peuvent être utilisés pour clarifier et partager les atouts et les zones de vigilance de chacun, les complémentarités et ainsi répartir avec pertinence, les rôles et les responsabilités. Interrogez des dirigeants associés sereins et vous noterez qu’ils savent souvent reconnaître et apprécier aisément les qualités de leurs associés. Une fois l’euphorie des débuts passés, avec le développement de l’entreprise et le stress qui peut s’ensuivre, il est fréquent d’observer un manque de temps des associés pour faire le point. Il n’est pas question de point opérationnel ici, mais de bilan du chemin parcouru, des réussites et des difficultés rencontrées. L’animation par un coach de ces temps de « pause » (de type séminaire) permet à tous les associés de se placer sur un même plan (quelque soit son titre, sa part dans le capital…) et de mener une réflexion approfondie, avec méthode.  Ce temps de pause peut aussi être pris à l’occasion d’une problématique importante à résoudre, d’une innovation à trouver ou d’un changement à conduire. Effets collatéraux positifs : on se remobilise ensemble, on resserre les liens et on dénoue les tensions. Revenons sur la richesse de pouvoir s’associer à des personnes différentes de soi et donc complémentaires. Cela ouvre tellement de champs des possibles…. Et en même temps, quelle difficulté parfois à se comprendre, à travailler ensemble !!!  Or, une Direction d’associés qui fonctionne bien est une Direction dans laquelle les associés communiquent. Le coaching est un moyen efficace de développer son intelligence relationnelle. Entendez par intelligence relationnelle : l’écoute, la conscience de soi et de l’autre, l’empathie, la communication adaptée à son associé (à fortiori s’il est différent de soi).  Enfin, en cas de conflit, le coach formé à la médiation donnera la parole à chaque associé, dans un espace cadré et sécurisant. Chacun pourra ainsi reprendre son objectivité et le recul nécessaire pour sortir grandi d’une situation de blocage.  Quelques précautions indispensables avant d’entamer une démarche de coaching d’associés : s’assurer qu’on est tous prêts à mettre cartes sur table, à faire fi de son orgueil et à oser admettre ses faiblesses. Il arrive que la maturité, la sensibilité aux aspects humains, l’intelligence émotionnelle puisse être très différente entre associés. Dans tous les cas, la démarche doit être volontaire et le besoin partagé par tous. En guise de conclusion, notons qu’investir dans sa relation d’associés, c’est aussi préserver sa relation avec ses collaborateurs…  ...

l’Onirium : une échappatoire faite de rêves

L'Onirium, un lieu où chaque joueur se retrouve emprisonné psychiquement dans son propre rêve à cause d’une anomalie de la cellule secrète du même nom. Le but est ici de s’échapper de ce monde imaginaire avec la logique, l’esprit d’équipe et le sens de l’observation comme uniques armes. Les joueurs évolueront dans un milieu fantasmagorique, un produit de l’esprit où tout n’est que fiction, songe et…cauchemar. Un lieu de rêves inspiré de votre univers « Dès leur arrivée, les joueurs sont plongés dans un tout autre univers. Ils viennent pour rêver et passer un temps en dehors du monde », nous confie Nicolas Grouls, directeur de l'Onirium. Ce monde fait de rêves emporte les joueurs, des consultants en coordination de rêves d’un jour, dans trois salles aux scénarios où le seul objectif est de s’échapper en résolvant des énigmes ensemble. Dans l’Insurrection, chaque équipe, allant de 3 à 5 joueurs, se retrouve à Nantes au temps de la révolution française. « A cette époque, Jean Baptise Carrier, un homme sanguinaire auteur de nombreuses exécutions, règne en maître. Les joueurs sont alors des insurgés qui doivent sortir en une heure, de peur d’être exécutés », continue Monsieur Grouls. Au sein de la Station Or-Bit 34B, les  joueurs seront plongés dans une station orbitale qui a subi des dommages suite à un impact d’astéroïde et devront sortir de cette situation de crise. Composée de deux salles, cette station peut accueillir deux équipes qui rivaliseront en simultané et qui ont la possibilité de se voir et de communiquer pendant la majeure partie du rêve. ...

Le développement personnel optimisé pour créer votre vie idéale 

De l’ingénierie au coaching Avant de devenir un expert du développement personnel suivi par plus de 70 000 personnes, David Colom était ingénieur diplômé de l’École des Mines de Saint-Étienne. « À l’époque, je travaillais auprès de grandes entreprises comme Alstom, Areva ou encore Cegelec » se souvient-il. « J’étais spécialisé dans le management de la qualité et l’amélioration continue des processus de l’entreprise. J’étais également certifié Black Belt (ceinture noire = le plus haut niveau) de la méthode 6 Sigma, la plus puissante et la plus connue des méthodes de résolution de problèmes dans le monde des grandes entreprises. J’avais eu une enfance heureuse et à 32 ans, j’avais enfin rencontré la femme de ma vie. Mais quatre ans plus tard, je me suis aperçu que la vie que je menais ne me satisfaisait pas alors que tout allait bien, au travail comme dans ma vie de couple. Pour sortir de la terrible dépression qui me faisait me demander, tous les jours en rentrant du boulot, effondré dans mon canapé, pourquoi je n’étais pas heureux, je me suis tourné vers le développement personnel. J’avais entendu parler de Anthony Robbins (la référence du coaching au niveau international) par une personne de mon réseau qui avait obtenu d’excellents résultats. Ça m’a permis de découvrir un nouveau monde et d’autres experts de renommée auprès desquels je me suis formé. Jusqu’alors, je n’avais encore jamais eu l’occasion de travailler sur moi-même ». Contre toute attente, David constate alors qu’il existe des similitudes très importantes entre son métier d’ingénieur et le développement personnel. « J’ai réalisé que les préceptes que j’appliquais quotidiennement aux entreprises, dont l’amélioration continue, je ne les avais jamais transposés à ma propre vie ». Peu de temps après avoir réparé cette omission, David Colom a pu constater de gros changements dans sa vie. « J’avais enfin créé ma vie idéale. La même année, je me suis marié, je suis devenu papa et j’ai démissionné pour monter ma société ». Car cette méthode qu’il avait mise au point et dont il avait pu tester l’efficacité sur lui-même, David a rapidement éprouvé le besoin de la partager. « C’est la raison pour laquelle je me suis formé au coaching » explique-t-il. « J’ai d’ailleurs une double certification : par l’ICF (International Coaching Federation), d’une part et par le High Performance Institute aux USA, d’autre part ».  Une approche globale et structurée S’adressant à une très large palette de personnes (parmi ses clients figurent des dirigeants d’entreprise, des étudiants, des retraités, des mamans, des cadres, des médaillés olympiques, etc.), David Colom leur propose une approche globale. « L’idée » précise-t-il, « c’est de les aider à créer leur vie idéale en améliorant leurs douze domaines de vie que sont la santé, le mental, la vie spirituelle, la vie émotionnelle, la gestion du temps, la personnalité, la famille et les amis, la vie parentale, la vie de couple, la vie professionnelle, les finances et le style de vie. Pas question de se focaliser sur une thématique au détriment d’une autre ». Partant du principe qu’une vie idéale, c’est un tout indivisible, David Colom agit simultanément sur la totalité des domaines. De cette façon, il est possible de profiter d’un effet cascadant, chaque amélioration d’un domaine se répercutant sur les onze autres. En plus d’être globale, la méthode qu’a conçue David Colom s’articule autour de trois axes qui sont la clarté (avec la définition d’un projet de vie complet et l’exploration de la connaissance de soi-même : ses valeurs, ses talents…), la productivité (s’organiser afin d’obtenir rapidement plus de résultats tout en entreprenant moins d’actions et en mobilisant moins de ressources) et la motivation (parvenir à maintenir un niveau ...

Quand le coaching professionnel fertilise l’existant

Révéler l’existant Chaque fois qu’une personne fait appel à ses services, que ce soit pour qu’elle l’aide à franchir une étape importante dans sa carrière, à atteindre ses objectifs, à retrouver de la motivation ou à prendre du recul...vital dans certains cas pour éviter le burn out ou la rupture, la démarche d'Anne Delestan, la fondatrice d'Elansité, est la même : ne rien imposer et révéler l’existant. « Je pars toujours du principe que les fondamentaux sont là », explique-t-elle. Et d’ajouter que son action « doit se limiter à révéler cet “existant”. Puis à le faire grandir ». Alors qu’ils croient manquer de quelque chose, la plupart de ses clients auraient, en réalité, oublié les atouts dont ils disposent. « Ils doutent. Ils se sont persuadés qu’ils ne savaient pas alors qu’ils avaient tout simplement oublié qu’ils savaient… On a trop souvent tendance à se focaliser sur d’éventuels dysfonctionnements. Et donc à négliger ce qui fonctionne bien », constate-t-elle. Bref, si l’on a tous en nous quelque chose de Tennessee (ça, ce n’est pas Anne Delestan mais Johnny Hallyday qui le dit…), de la même façon, nous aurions tous, au fond de nous, le potentiel d’aller plus loin – pour autant qu’un coach compétent nous aide à nous en souvenir – et de surmonter les obstacles qui se présentent devant nous. Le coaching comme un cheminement  Une autre caractéristique du coaching tel que le conçoit et le pratique Anne Delestan tient au fait qu’il se rapproche d’un cheminement. « Coacher quelqu’un consiste à l’accompagner. À le guider le long d’un chemin de (re)découverte de soi », précise Anne Delestan dont les clients apprécient la « confrontation bienveillante » qu’elle met en place. « J’utilise souvent la métaphore de la danse à deux pour parler du coaching. » Respecter le tempo de l’autre, épouser son rythme, se mettre à son diapason, tout ça, c’est primordial. Ce n’est qu’à ce prix qu’une danse sera harmonieuse et aussi que l’on se montrera respectueux de son partenaire », précise Anne. Qui met ainsi un point d’honneur à toujours prendre soin de « respecter l’écologie » de son interlocuteur. Ne pas balayer ce que l’on a bâti mais s’y appuyer Pour savoir qui on est et  où l’on va, il est important de savoir d’où l’on vient… Pour aider ses clients à développer leur potentiel – après l’avoir révélé ou redécouvert – et à renouer le contact avec leur parcours de vie professionnelle, Anne Delestan les encourage à ne pas balayer le socle qu’ils ont bâti. « L’idée, c’est, au contraire, de s’appuyer sur les fondations que l’on a édifiées afin de mieux appréhender ce qu’il nous reste à construire. »  ...

DeVinci Junior : une Junior qui a tout d’une grande !

Des résultats (plus que) prometteurs ! Implantée au sein du Pôle Léonard DeVinci, DeVinci Junior se compose à 100 % d’étudiants issus de l’École d’Ingénieurs (ESILV), de l’École de Management (EMLV) et de l’Institut de l’Internet et du Multimédia (IIM). Depuis son lancement, il y a deux ans, cette Junior qui compte parmi ses clients aussi bien des grand groupes que des PME et des start-ups, contribue à la réussite des nombreux projets qui lui sont confiés. « En 2017, DeVinci Junior a réalisé un chiffre d'affaires chiffre d’affaires qui luiu permet de se hisser parmi la tranche haute des chiffres d'affaires engendrés en unior-Entreprises » explique Nathan Gouët. « Et depuis le début de l’année, nous avons d’ores et déjà franchi le cap des 60 000 € de chiffre d’affaires signé ». Bref, vous l’aurez compris, le succès est au rendez-vous. Mais si les fées se sont clairement penchées sur le berceau de DeVinci Junior, ces Junior-Entrepreneurs « made in DeVinci » ne doivent leur réussite qu’à leurs idées (résolument créatives et novatrices), à leur esprit d’équipe (pour gagner, ils jouent « collectif ») et à l’enthousiasme dont ils font preuve.  Associer la théorie et la pratique, une plus-value appréciable Parce qu’elles donnent l’occasion à des étudiants de mettre en application l’enseignement qu’ils ont reçu et de développer leur potentiel, les Juniors-Entreprises constituent un excellent moyen d’acquérir une expérience professionnelle dans son domaine de compétences. « C’est d’ailleurs dans cette optique qu’on été créées les toutes premières Juniors-Entreprises. L’idée, c’est d’apporter la pratique à des étudiants qui, jusque-là, devaient se contenter de la théorie. De les professionnaliser » précise Nathan Gouët. « Une fois que l’on est un ‘’Junior-Entrepreneur’’, on n’est plus seulement un étudiant. On rentre véritablement dans le monde du travail ». Et pour cause, ce sont les Junior-Entrepreneurs qui gèrent, de A à Z, les projets qu’ils décrochent. Les Junior-Entreprises auraient ainsi sur les étudiants qui ont la chance d’en faire partie, l’effet d’un accélérateur de maturation professionnelle.  L’innovation et l’adaptabilité comme maîtres-mots DeVinci Junior ne manque pas d’atouts pour attirer de nouveaux clients. En effet, la structure même de DeVinci Junior lui garantit une grande réactivité. Il lui est, par exemple, possible de mobiliser rapidement de nombreux intervenants et de les faire travailler de manière transversale. « Nous disposons d’un riche vivier de talents et de compétences (ingénierie, design digital, business, marketing, commerce, finance, nouvelles énergies, etc.) dans lequel puiser » indique Nathan Gouët. « Les quelque 4 600 étudiants du pôle DeVinci sont autant de consultants potentiels ». Enfin, le fait que les étudiants soient « à la pointe des toutes dernières tendances » et proposent à leurs clients « des solutions résolument innovantes » finit de compenser - largement - les heures de vol dont certains esprits chagrins pourraient reprocher aux Junior-Entrepreneurs de manquer… ...

Danielle Guilbaud, le coaching professionnel pour faire émerger et développer le potentiel de chacun

Prendre du recul pour aller de l’avant Le coaching, ça n’est pas que pour les autres ! « À un moment ou à un autre, au cours de sa vie professionnelle, tout le monde peut avoir besoin d’une aide extérieure. Mon rôle, c’est d’aider une personne en perte de repères professionnels, voire en situation de burn out, à prendre le recul nécessaire pour (re)trouver confiance en ses capacités et (re)prendre le contrôle de son parcours professionnel », explique Danielle Guilbaud. Une fois qu’il aura pu identifier d’éventuels points de blocage, le « coaché » sera alors en mesure de redéfinir ses priorités et de progressivement se repositionner. Mais si le coach pousse son client à se remettre en question, c'est pour mieux le guider ensuite. Il ne lui dicte pas sa conduite. « Je n’impose jamais rien. Je me contente de révéler à mes clients des ressources qu’ils avaient en eux mais dont ils n’avaient pas conscience, qu’ils ne savaient pas utiliser, ou dont ils avaient oublié l'existence », précise Danielle. En grattant le vernis, le coach fera donc ressurgir des qualités oubliées par le coaché. Pour autant, c’est à ce dernier qu’il appartient de puiser en lui-même l’énergie nécessaire pour redéfinir ses objectifs. Et c’est sur ses propres ressources qu’il devra s’appuyer pour y parvenir. Agir avec bienveillance mais sans complaisance « Une belle personne à faire émerger. » Dans le cadre de sa mission, Danielle Guilbaud aide ses interlocuteurs à se poser les bonnes questions. Quitte à devoir parfois les mettre face à leurs contradictions. Mais c’est à ce prix que le changement – tant espéré – pourra s’opérer et que la motivation – qui pouvait sembler tarie – ressurgira. « Quand ils viennent me consulter, certains de mes clients sont dans une grande confusion. Ils ne savent plus très bien où ils en sont. Mon rôle, ce n’est surtout pas de les juger mais de les aider à clarifier la situation. À y voir plus clair. Et à retrouver une certaine sérénité. » Car face à un monde du travail en pleine mutation, force est de constater que le coaching professionnel tel que le pratique Danielle Guilbaud a de beaux jours devant lui. « Quand j’ai démarré, le coaching professionnel s’adressait principalement aux cadres et aux dirigeants. Alors qu'en réalité, ce sont toutes les personnes en activité qui gagneraient à prendre du recul et à se remettre en question de temps à autre. » ...

Chalon-Coworking : le nouvel espace de travail partagé du centre-ville

Un nouvel espace de coworking à Chalon Le travail de free-lance vient avec son lot d’avantages : indépendance, choix des horaires de travail, gestion de son temps libre, choix de ses partenaires. La liste est sans fin. Mais comme toutes les bonnes choses, il est accompagné de son lot d’inconvénients. Parmi les différentes demandes exprimées par les travailleurs indépendants de Saône-et-Loire, il revenait souvent l‘absence d’un espace de coworking digne de ce nom à Chalon-sur-Saône. C’est chose faite avec l’ouverture récente de Chalon-Coworking, le tout nouvel espace de travail partagé du centre-ville. Les avantages de travailler dans le même espace « Je travaille moi-même comme free-lance depuis 2004 et j’entendais parler des espaces de coworking, particulièrement les Anglo-Saxons, qui se développaient de plus en plus. L’idée d’ouvrir mon propre endroit a germé depuis dans mon esprit, mais ce n’est qu’il y a deux ans que j’ai commencé effectivement les démarches. », explique Pierre Canthelou, fondateur de Chalon-Coworking. Il y a une énorme différence entre les espaces de coworking des grandes villes et ceux des plus petites agglomérations comme Chalon. Les attentes et les besoins, comme le public cible, ne sont pas les mêmes. Mais les avantages quand on sort de chez soi pour travailler dans un espace commun, avec d’autres free-lances, sont partout les mêmes. À Chalon-Coworking, on bénéficie d'un bel open space équipé de la fibre. L’accueil, assuré par Pierre lui-même, est parfait : café, écoute, ambiance de travail studieuse. « Une fois que le coworker passe le pas de la porte, il est généralement surpris par l’espace. C’est vrai que l’on se projette facilement ici. » En plus d’accueillir les travailleurs, le gérant s’occupe de faire la promotion de leurs activités sur son site Internet et sur les réseaux sociaux. Il met en relation les différents utilisateurs de l’espace en plus de les rapprocher d’autres réseaux professionnels de la région. Pierre organise aussi des ateliers orientés vers les professionnels. Tous les mois par exemple, une experte dans les techniques de massage vient soulager les nuques des participants. Mais les ateliers sont variés : informatique, design, développement de logiciels, il y en a pour tous les goûts. Le dernier vendredi du mois, il propose un petit déjeuner où les participants sont invités à discuter entre eux. Encore une manière de faire du réseautage dans une ambiance conviviale. Que l’on cherche un espace où venir travailler une heure, une journée ou même toute l’année, Chalon-Coworking est le nouveau bureau du centre-ville de Chalon-sur-Saône où venir poser son ordinateur. ...

ProActif Ressources vous accompagne dans la réussite de vos projets professionnels.

Vous souhaitez vous épanouir professionnellement ? Gérer vos tâches quotidiennes de façon plus efficace, prendre de nouvelles responsabilités, développer votre leadership, définir et mettre en œuvre un plan d’action ? Le cabinet proactif Ressources, met à votre disposition un service aussi performant que novateur. Un coaching professionnel pour accélérer la réussite de ses projets  En tant que spécialiste du développement de l’efficacité professionnelle, du management de carrière et du bien-être au travail, ProActif Ressources est en mesure de répondre aux attentes des managers, dirigeants et porteurs de projet. En s’appuyant sur l’expertise de sa créatrice, Véronique Sanna, et d’un réseau solide de spécialistes et partenaires, ProActif Ressources propose des parcours d’accompagnement individuels et collectifs autour des services du coaching, de la formation et du mentorat. Mieux se connaitre pour réussir Tout commence par une phase de diagnostic, étape indispensable pour comprendre ses modes de fonctionnement et identifier les freins qui compromettent la réalisation de ses projets ou celle des équipes. La force de l’accompagnement réside dans l’utilisation, de méthodes et outils reconnus scientifiquement. Ils sont issus des dernières recherches en neuroscience basées sur le mécanisme de la pensée (biais cognitifs) qui permettent d’évaluer l’incidence des raisonnements sur les émotions et les comportements productifs et contreproductifs. De plus, l’approche en coaching cognitif (travail sur les croyances limitantes) et comportemental (centré sur l’atteinte d’objectifs opérationnels) s’avère être un véritable atout pour accompagner la conduite du changement et évoluer avec plus de sérénité dans des situations complexes. Comment se déroule la prestation ? Pour ceux qui souhaitent aller au-delà du diagnostic, qui comprend une séance de débriefing 1 h 30, il est possible de s’entrainer à agir et interagir avec son environnement. Dans ce cadre, un parcours d’accompagnement personnalisé est proposé. Son objectif : vous permettre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action tant pragmatique qu’opérationnelle en vous guidant sur le chemin de la réussite de votre évolution et de votre performance. Le parcours varie de 8 à 10 séances de 1 h 30 environ. Un coaching bref de 4 à 6 séances peut aussi être envisagé selon la demande et vos besoins. Les séances se déroulent dans les locaux de ProActif Ressources, en visio, ou encore par téléphone selon vos souhaits et disponibilités. Booster son efficacité, développer son intelligence émotionnelle, gérer son stress, manager sa carrière, transmettre son patrimoine professionnel : voici quelques champs d’actions de ce cabinet de coaching. ProActif Ressources s’engage au quotidien à vos côtés pour vous permettre de libérer votre potentiel et de réaliser vos plus beaux projets. ...

Melt Consultant : un accompagnement personnalisé pour un épanouissement professionnel réel et durable

Après une carrière bancaire de plus de 20 ans dans le développement de la relation client auprès des grandes entreprises, Marie-Emmanuelle Thomas-Lepetit intervient dans des secteurs variés, avec une expertise plus particulière auprès des collectivités territoriales. Identité, puissance et développement pérenne sont au cœur de son accompagnement auprès des managers, leurs équipes et les organisations. Préparer un terreau favorable à l’épanouissement du capital humain de l’entreprise Bien qu’il ait longtemps été sous-estimé, le facteur humain doit être au cœur de la stratégie de l’entreprise. « Les résultats financiers d’une entreprise sont directement liés au bien-être de ses salariés » explique Marie-Emmanuelle Thomas-Lepetit, fondatrice de Melt Consultant. « Et dans le même temps, le développement d’une organisation mais aussi les limites auxquelles elle peut se heurter sont en lien avec le comportement de son dirigeant ». Ses nombreux clients ont d’ailleurs bien compris le bénéfice qu’ils pouvaient retirer de son coaching. « C’est un levier essentiel pour la réussite d’une entreprise. J’aide mes clients à développer durablement leur leadership mais ils me sollicitent également pour que je les accompagne dans des passages de caps, des prises de décisions importantes, la conduite du changement. Partagés entre l’opérationnel et le stratégique, beaucoup de managers éprouvent des difficultés à prendre de la hauteur ». En fonction de la demande de son client individuel ou équipe, Marie-Emmanuelle l’accompagne en l’aidant à mobiliser ses ressources càd en lui donnant la canne à pêche, soit en lui proposant des pistes, des solutions càd du poisson.  « Mon rôle consiste à préparer un terreau qui soit favorable à l’épanouissement du capital humain au sein de l’entreprise » précise Marie-Emmanuelle. « Je mets en place les conditions pour que la ‘’plante pousse’’. Au final, c’est le dirigeant ou le manager qui décidera mais au préalable. Selon moi, c’est la clé d’un développement qui soit à la fois durable car éthique pour le manger et son équipe ». Aider ses clients à se focaliser davantage sur leurs points forts Parce que ses clients traversent bien souvent des périodes difficiles (contexte de crise, de restructuration, d’incertitude lié au changement au sein de l’organisation), Marie-Emmanuelle axe son approche sur la confiance. « Dans un contexte de transformation, nous avons généralement tendance à rétrécir notre vision, à nous focaliser sur nos faiblesses et à oublier nos points forts. Or, les neurosciences l’ont démontré, il est plus efficace de développer ce que l’on sait bien faire,  nos talents, nos atouts,  que de se concentrer sur ce que l’on maîtrise moins ». En tant que praticienne certifiée MBTI (Myers&Briggs Type Indicator) et DISC (ou « couleurs » pour Dominant Influent Stable Conforme) , Marie-Emmanuelle s’appuie sur la photo que donne  l’analyse des résultats des ces questionnaires pour permettre au manager d’identifier  clairement son comportement de celui de  son équipe. L’objectif pour le manager et l’équipe est de dépasser ses différences pour fonctionner ensemble en complémentarité.  Marie-Emmanuelle accompagne aussi régulièrement des parcours axés sur le leadership auprès des managers-clés et des dirigeants au sein d’entreprises du CAC40. La fondatrice de Melt Consultant développe actuellement des offres auprès des particuliers. Que ceux-ci aient à gérer une transition, à s’adapter à un changement (réorientation professionnelle, reconversion, départ en retraite) ou à surmonter une rupture de vie (divorce, décès, déménagement). « J’ai remarqué que bon nombre de jeunes démissionnaient quelques mois seulement après avoir démarré leur premier emploi » explique Marie-Emmanuelle. « La raison invoquée est qu’ils se sont rendu compte que ce n’était pas leur voie. Le coaching peut a...

Ayruu : votre nouvel assistant personnel de voyage

Ayruu est un concept mis en place par Trigone Tech, une start-up créée en 2015. Il a été lancé, en 2017, par Sandrine Wu Jye et Nicolas Feuillade. « Ayruu est venu d’une idée à la suite d'une expérience vécue lors d’un voyage », explique Nicolas. Cette application mobile fait appel aujourd’hui à la technologie moderne qu’est l’intelligence artificielle (I.A). « On a pensé avant tout en concevant cette application aux entreprises », souligne les co-fondateurs. Des fonctionnalités très pratiques Grâce à ses nombreuses fonctionnalités, cette application va considérablement simplifier les déplacements des voyageurs. Cela passe nécessairement par un accès direct à des informations essentielles. En quelques clics, le voyageur pourra, par exemple, connaître le meilleur moyen de se déplacer d’un point A à un point B tout en sachant la distance, la durée du trajet et le coût. Avec Ayruu, le voyageur pourra également « s’affranchir » de toute une multitude d’applications. Aujourd'hui on a besoin d’avoir une application pour chaque compagnie aérienne pour pouvoir utiliser sa carte d’embarquement. En intégrant directement la carte d’embarquement avec le code-barres dans l’application, l’utilisateur pourra passer tous les contrôles, et ce, pour n’importe quelle compagnie aérienne. Cette application mobile, téléchargeable sur les stores (Apple puis Android), est aussi intéressante pour les entreprises qui cherchent à optimiser le déplacement de leurs salariés.  « À travers Ayruu, les entreprises ont accès à une plate-forme d’administration qui permet de gérer certains paramètres de déplacement », selon encore les co fondateurs. En optant pour cette solution, l’entreprise réalise à la fois un gain de temps et d’argent. Elle assure dans la foulée la sécurité de ses salariés ainsi que la confidentialité des données.  En février 2018, Trigone Tech lancera la nouvelle version de son application mobile. « Elle permettra de toucher tous les voyageurs d’affaires que ce soit M. ou Mme lambda ainsi que les entreprises », souligne Nicolas. ...

Parenthèses Coaching : la 1ère plateforme de coaching de vie en France

La plateforme de coaching de vie, Parenthèses Coaching, vous propose une réponse adaptée à vos besoins. N'attendez pas pour vous occuper de vous afin de vous offrir une vie meilleure. Plus qu’un site : une aventure humaine Lancée officiellement en mars 2017, la plateforme Parenthèses Coaching est à l’initiative de 6 coachs provenant de la même école de formation : Coach Academie. Leur objectif principal : apporter au grand public toutes les informations liées au coaching de vie. A ce titre, un blog a été ouvert que chacun peut apprécier en fonction de ses besoins du moment. Vous y trouvez, par exemple, un dossier complet sur le développement personnel qui répond à toutes vos interrogations sur le sujet. Au fil du temps, l’équipe s’est agrandie et compte aujourd’hui pas moins de 21 coachs de vie. A terme, d’après les dires du créateur de la plateforme, Éric Sciscione, il est prévu de s’étendre sur tout le territoire français en intégrant de nouvelles personnes qui souhaitent rejoindre, à leur tour, cette belle aventure. Le seul critère de sélection : que le nouveau coach soit en accord avec les valeurs de bienveillance, d’authenticité et d’efficacité de Parenthèses Coaching. Des professionnels du coaching de vie à votre écoute En plus d’être un site qui se donne pour mission d’évangéliser le coaching, Parenthèses Coaching propose aux particuliers qui le souhaitent un accompagnement personnalisé. Attention : cette équipe de coach est spécialisée en coaching individuel. Ainsi, un chef d’entreprise peut tout à fait faire appel à eux, mais en qualité d’individu avec des enjeux personnels (gestion du stress, création d’entreprise, reconversion professionnelle, meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, apprendre à mieux communiquer, etc.). Après un premier entretien gratuit, le coach que vous rencontrez vous fournit les bons outils pour vous permettre de surmonter vos difficultés tout en vous proposant un tarif accessible. ...

Rouen, place forte du tertiaire
et du numérique

Choisir de s’implanter à Rouen, c’est bénéficier de son environnement économique propice : sa position stratégique incomparable (à seulement 1h de Paris, au cœur de l’axe Seine, proche des capitales nord-européennes Londres - Bruxelles), son vivier de compétences et de savoir-faire, son industrie puissante où se concentrent les grandes filières et ses nombreux clusters (automobile, santé, aéronautique…). Du portuaire à l’assurance Au centre du 1er hub logistique portuaire français, Rouen est un port particulièrement spécialisé dans les marchandises diverses et l’agroalimentaire (1er port céréalier Ouest-Européen, trafic total - maritime et fluvial - de 24,5 Mt) ; s’y note aussi une activité forte dans le secteur de la chimie (1er port français pour la quotation des engrais). Historiquement lié à l’activité portuaire, le secteur de l’assurance a connu un essor considérable à tel point qu’il est devenu un marqueur de la vie économique et tertiaire du territoire. Des acteurs majeurs comme la Matmut, AXA ou MAE sont des moteurs d’emplois et d’investissements immobiliers. Cet écosystème assurantiel a également servi d’élément déclencheur au déploiement de plateformes de relation client. « Ce sont les leaders de l’assurance à Rouen, notamment AXA, qui ont expérimenté en premier la relation client à distance », nous explique Dominique Lemoine, Responsable du Développement Tertiaire & Numérique au sein de Rouen Normandy Invest. Ce secteur économique, en constante évolution, a mis l’accent sur la formation et les dispositifs de recrutement. Aujourd’hui, le territoire rouennais accueille 30 centres de relation client (SITEL France, Matmut, Voxens, CTRA Dalkia, …) représentant 3 000 emplois, dont 2 000 directement liés à l’implication de RNI. Territoire d’industrie 4.0 Le territoire abrite des fleurons de l’industrie nationale et internationale dans les secteurs automobile (Renault, pôle de compétitivité Mov’éo), aéronautique (Thales), pharmacie (Aspen, Sanofi), agroalimentaire (Ferrero, Nutriset, Touflet, Cargill), chimie (Lubrizol)… Dans un contexte international concurrentiel, ces industries sont engagées dans la transformation digitale de leurs activités pour répondre aux grandes mutations techniques et environnementales. Le territoire fournit les ressources digitales permettant aux différents acteurs de l’industrie d’opérer cette transformation. Des écosystèmes inter-filières accompagnent ces mutations et confortent l’avenir pour accueillir de nouvelles industries sur le territoire. Les usines Renault et Schneider (labellisée « Usine du futur ») sont des exemples de cette industrie 4.0. Territoire d’innovation Le consortium associant Renault, Transdev, la Matmut et la Métropole Rouen Normandie témoigne de cet élan d’innovation. Ici, en 1ère européenne s’expérimente la mobilité autonome et partagée (Mobility as a Service) avec le transport à la demande via des véhicules électriques, sans intervention humaine, sur routes ouvertes. (https://www.rouennormandyautonomouslab.com/) Côté numérique, Rouen Seine-Eure facilite son développement grâce à un réseau d’acteurs solidaires et réactifs, une gamme de lieux dédiés comme Seine Innopolis ou Le Hub/La Filature attirent aujourd’hui des startups installées à Paris (Qwant) et des pépites locales (Saagie, YesWe Hack, Paygreen…). « Le numérique enrichit notre tissu tertiaire. Et il prend part également à la transformation digitale de nos entreprises », rapporte toujours Dominique Lemoine. Rouen, un des 1ers campus de France ESIGELEC, INSA Rouen Normandie, CESI, NEOMA Business School, CNAM, ENSA Normandie, UniLaSalle, ERFPS sont, avec l’UFR, quelques-unes des grandes écoles qui forment les talents de demain. 44 000 étudiants, des laboratoires de pointe (CORIA, GPM, SGS Multilab…) constituent un véritable vivier de compétences et de savoir-faire sur mesure. Des signatures immobilières Avec un parc tertiaire de 1 100 000 m², Rouen poursuit son développement en matière de tertiaire supérieur : «...

Une équipe de professionnels pour accompagner les futurs coachs

Une école reconnue et une formation de haut niveau Reconnue par l’État, Espace Transitions dispense des formations inscrites au Registre national des certifications professionnelles. Gage de qualité s’il en est, cette inscription au RNCP atteste du fait que la formation est adaptée au marché de l’emploi. Et qu’elle débouche sur un métier. Celui de coach professionnel, en l’occurrence. « Parmi nos élèves, certains envisagent une reconversion professionnelle. D’autres sont des cadres ou des managers qui, s’ils n’ont pas l’intention de quitter leurs fonctions, souhaitent changer de posture et modifier leur manière d’encadrer leurs équipes. D’autres sont consultants, travaillent dans les RH ou viennent de cabinets de bilan de compétences et souhaitent se doter d’une démarche d’accompagnement car ils ont compris qu’acquérir une posture de coach constituait une complémentarité appréciable. Nous comptons aussi parmi nos élèves des personnes de tous âges qui veulent mettre l’expérience professionnelle qu’elles ont acquise au service des autres et monter leur propre activité. Certains souhaitent disposer de revenus complémentaires à la retraite ou en complément de leur emploi. » Accompagner les transitions L’une des spécificités d’Espace Transitions réside dans l’importance accordée à l’accompagnement des futurs coachs. « Nous permettons aux stagiaires de vivre leur propre mutation tout en apprenant le métier de coach et en découvrant leur singularité. Et c’est parce qu’ils ont vécu cette mutation que les coachs peuvent accompagner leurs clients. » C’est un métier en plein essor qui demande des professionnels possédant une véritable expertise d’accompagnement. En clair, si le coaching s’inscrit dans une « relation d’accompagnement qui permet à la personne accompagnée d’explorer son potentiel et de développer ses ressources, tant personnelles que professionnelles », on pourrait en dire tout autant de la formation au coaching. « Réaliser sa propre transformation nécessite de réaliser un gros travail sur soi. » D’où l’importance d’un accompagnement attentif, bienveillant et de qualité. « Nous aidons nos élèves à travailler sur leur propre transition, mais aussi à  élaborer un projet de vie professionnel adapté à leurs attentes. »  Un projet professionnel structuré « En quittant l’école, à l’issue de leur formation, nos coachs disposent d’une formation solide. Ils auront également mûri un projet professionnel structuré, sur mesure, affiné en fonction de leur expérience, de leurs envies et de leurs priorités », insiste Maud Poitevin. Ils mènent de nombreuses expérimentations telles que le « co-coaching » entre pairs, des missions de coaching supervisées, ils sont tutorés… Cela leur permet de définir leurs spécificités : les clients qu’ils cibleront en priorité, par exemple, du coaching individuel ou collectif, coaching de vie ou professionnel, coaching stratégique ou de dirigeants. Certains pourront alors choisir de travailler avec des personnes souffrant d’un handicap, de coacher à l’aide de chevaux. D’autres accompagnent en marchant ou utilisent le « nez de clown ». Et il y en a qui créent leur propre méthodologie.  Développer « l’écoute profonde » de l’autre Dans le cadre de leur formation, les futurs coachs apprennent à développer une vraie qualité de relation à l’autre. C’est une autre singularité de l’école. « Nous mettons l’accent sur “l’écoute profonde” de soi et de l’autre. Cette notion de “pleine présence” est essentielle à nos yeux. Nous la travaillons par le biais, notamment, d’exercices de respiration et de méditation. Car c’est en étant présent à soi-même que l’on pourra l’être pour son interlocuteur. Et pour cela, il est important que ce que l’on pense, ce que l’on sent et ce que l’on ressent soient parfaitement align&e...

Tactisens : un Escape Game faisant appel à vos 5 sens

L'Escape Game sensorielle Tactisens est une enseigne d’escape room qui saura vous ravir. L’Aventure Sensorielle est basée sur l’expérimentation des sens et s’affranchit des codes de l’Escape Game classique pour plaire aux jeunes et aux moins jeunes. Dans l’Aventure Sensorielle les joueurs ne restent pas bloqués s'ils n’arrivent pas à résoudre une énigme. Objectif de ce jeu d’évasion: défier vos sens dans les temps impartis. Un concept captivant d’Escape Game Se jouant en équipe de 2 à 12 personnes et d’une durée de 75 minutes, l’Aventure Sensorielle se décline en 5 salles dédiées chacune à un sens. Dans un espace de 100 m2, les participants suivent le protocole de test du Dr Windar. Ce personnage clé relie l’Aventure Sensorielle avec l’Escape Game Windar Theory imaginée par Tactisens. Un Escape Game bien ficelé « Windar Theory » est un Escape Game immersif et zéro cadenas. 60 minutes et des énigmes à résoudre pour avancer dans l’aventure et récupérer les recherches du docteur, avant qu’elles ne soient utilisées à des fins terribles… ...

Dièse, la Junior-Entreprise de l’ENSIIE joue dans la cour des grands

La souplesse d’une association combinée à l’efficacité professionnelle En intégrant la Junior-Entreprise Dièse à son cursus, l’ENSIIE permet à ses élèves de réaliser missions, études et autres projets mettant en oeuvre les connaissances qu’ils auront acquises au cours de leur scolarité. « Nos clients nous sollicitent le plus souvent pour du développement web, de la création de logiciels, de la production de supports multimédia ainsi que du conseil informatique et digital. Ces derniers temps, la plupart de nos missions consistent à créer des sites web, notamment des boutiques en ligne ou encore des applications web » explique Noah Delophont, membre du pôle communication de la Junior-Entreprise Dièse. « Notre souplesse d’intervention ainsi que le vivier de talents dans lequel nous pouvons puiser constituent indéniablement deux de nos atouts. Et parce que nous nous adaptons rapidement aux besoins de nos clients, nous sommes capables de leur proposer un accompagnement qui soit véritablement ‘sur-mesure’. C’est pourquoi nous intervenons aussi bien auprès de start-ups que de TPE/PME ou encore de grands groupes comme GRDF. Et le fait que notre génération ait grandi dans un univers digital nous permet de proposer à nos clients des solutions innovantes auxquelles ils n’auraient pas forcément songé ». Si l’on devait décrypter l’ADN de la Junior-Entreprise Dièse, nul doute que l’innovation et l’enthousiasme y figureraient en bonnes places.  Une réelle plus-value pédagogique Par le biais des missions qu’ils réalisent auprès de leurs clients, les membres de la Junior-Entreprise Dièse ont non seulement l’opportunité de mettre en pratique ce qu’ils ont appris mais aussi d’acquérir et de développer de nouvelles compétences. Autant de critères que ne manqueront pas de valoriser les recruteurs. « Pour certains élèves, ce sera la première fois qu’ils conduiront une véritable mission de A à Z et devront respecter des délais, tenir un budget, surmonter des contraintes techniques, etc. » précise Noah Delophont. « Mais nous ne sommes pas livrés à nous-même pour autant. Des filets de sécurité sont prévus. En cas de problème, nous pouvons demander conseil à nos professeurs, aux élèves-ingénieurs de dernière année ou encore aux anciens élèves. Parce que nous disposons de tout un réseau sur lequel nous appuyer, en cas de besoin, c’est d’une immersion progressive et en douceur dans le monde du travail dont Dièse nous permet de profiter ». En plus de les auditer annuellement afin de s’assurer qu’elles respectent bien la loi et ne mettent pas en danger le mouvement, la Confédération Nationale Junior-Entreprises (CNJE) propose d’ailleurs régulièrement des formations aux Junior-Entreprises. ...

Devenir coach : Un chemin de vie et quelques pré-requis …

Pouvez-vous nous parler en deux mots de votre parcours Un parcours en 3 grandes périodes :  - Une éducation scientifique qui aboutit à un diplôme d'ingénieur Arts et Métiers en 1981 - Une carrière en entreprise à dominante commerciale chez ABB et IBM pendant 18 ans - Un chemin de développement personnel et d'accompagnement de responsables d'équipe et de dirigeants pendant 16 années Comment définissez-vous le métier de coach ? Quelles sont vos méthodes de travail ? En quoi consiste le travail d'un coach ? Est-ce vraiment un métier ? Un métier se définit à la fois par sa finalité et par les techniques employées. A mon sens, le coaching embarque une trop grande diversité d'objectifs et de techniques pour le rattacher à un métier unique. Le coaching est donc plutôt une posture qui ouvre à de multiples métiers ou que de nombreux métiers peuvent intégrer avec bonheur, comme par exemple le management, le consulting, l'accompagnement individuel, l'animation de séminaires, la formation .... J'oeuvre pour ma part principalement dans l'accompagnement au changement et mes méthodes s'appuient sur quelques grands principes :  - Une vision humaniste de la performance professionnelle - Une approche holistique de l'individu et des groupes d'individus - Une approche systémique des situations - L’utilisation de modèles de personnalité permettant de travailler sur la diversité des profils - Un référentiel managérial issu des meilleurs cabinets de formation - Un collectif de coachs complémentaires et talentueux Le coaching consiste essentiellement à provoquer des prises de conscience chez une personne ou un groupe de personnes pour permettre une mobilisation positive vers un objectif préalablement défini. Pour générer ces prises de conscience, le coach va puiser dans une large panoplie d’outils engageant à la fois la pensée, le corps et les émotions.Quelles sont les exigences de la profession ? Tout d'abord le respect d’une charte éthique qui formalise les engagements du coach dans sa pratique, par exemple en termes de confidentialité, de responsabilité et de neutralité. Autre exigence, un devoir de travail sur soi pour le coach qui doit lui permettre d'être au clair sur ses propres blessures et d'éviter toute projection inconsciente sur son client. J'accomplis personnellement un travail psycho-thérapeutique depuis 16 ans basé principalement sur la Gestalt-thérapie de groupe et sur le voice dialog ... c'est un voyage passionnant. Quelle différence faites-vous entre coaching et psychothérapie ? Le coaching et la psychothérapie font appel à des compétences très différentes. Un psychothérapeute va en particulier s'intéresser aux expériences traumatiques d'une personne et l'aider à cicatriser ces blessures pour qu'elles ne soient plus limitantes pour elle. Même si ces 2 postures peuvent utiliser des techniques similaires, la psychothérapie requiert une maîtrise des psychopathologies et des modalités de traitement de celles-ci que ne possède pas un coach. Un coach doit donc s'abstenir impérativement d'aller sur le terrain de la psychothérapie, au risque de provoquer des réactions qu'il ne saura pas gérer. De son côté un psychothérapeute se verra limité dans sa capacité à accompagner une personne sur des situations du présent par manque de technique cette fois pour traiter ces situations. Ces 2 pratiques sont donc très complémentaires et il m'arrive fréquemment de guider mes clients vers un type de psychothérapie correspondant à son besoin.Qu’est-ce que le « life-coaching » et quelle différence y a-t-il avec le coaching professionnel ? De façon très simple, le life-coaching s'intéresse à la vie privée des gens et le coaching professionnel à leur vie professionnelle. La tendance est aujourd'hui à prendre en compte l'ensemble des domaines de vie d'une personne, même si l'objectif du coaching appartient à un domaine particulier, tous les aspects de la vie ayant une influence systémique mutuelleLe métier de Coaching est de plus en plus  répandu. Qu’est-ce qui différencie votre  approche? Chaque coach se distingue par sa sensibilité et son expérience de vie, c’est la raison pour laquelle le choix d’un coach repose avant tout sur la qualité du lien entre le coach et le coaché. En ce qui me concerne, je peux me différencier par ma capacité à mobiliser une équipe de coachs de talent et complémentaires pour obtenir des résultats dépassant les attentes de mes clients J’associe plusieurs postures : Celle de coach, de conseil, d'animateur et de formateur pour répondre plus largement aux attentes de mes clients et à leurs ambitions. Combiner en particulier le coaching individuel et le coaching d'équipe est très efficace et différenciant.  Quelles sont les formations que vous recommanderiez pour devenir coach ? La posture de coach requiert des qualités d'écoute et d'empathie qui ne s'apprennent pas, le coaching est donc destiné à des personnes ayant ses qualités de façon innée. Le plus important pour devenir coach est de mener un véritable travai...

ULRIKA B. : un coaching en transition de vie pour aller vers son épanouissement

Après une carrière en tant que formatrice pour enfants, Ulrika Bibas propose ensuite ses compétences aux adultes dans le domaine de la communication et du développement personnel avant d’évoluer comme consultante en gestion de carrière. Rapidement, elle décide de se spécialiser dans le coaching de vie en suivant une formation sur l’Analyse Transactionnelle. Aujourd’hui coach certifiée en pratique du coaching, bilans de compétence et formatrice, elle est titulaire de la Certification Professionnelle (CP) accréditée par la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP). L’Analyse Transactionnelle comme cadre de référence Un des principaux enjeux dans la pratique du coaching est de décrypter la demande de la personne et identifier ses besoins d’accompagnement. Afin d’y parvenir, un coach a recours à de nombreux outils. Lancée par Eric Berne, l’Analyse Transactionnelle s’inscrit comme l’un des cadres de référence les plus pragmatiques pour guider un coaché vers le changement avec autonomie, confiance et liberté. « Si je parle de coaching de vies aujourd’hui en prenant soin de mettre l’accent sur le “s ” à “vie”, c’est parce que mon approche de l’humain se fonde sur l’idée par laquelle nous n’avons pas qu’une vie. À chaque étape de notre existence, nous vivons des transitions : passage de l’enfance, à l’adolescence jusqu’à l’âge adulte, évolution du statut de célibataire à personne mariée… Et même dans sa carrière professionnelle, une personne peut passer de salariés actifs à chercheurs d’emploi ou vivre une reconversion pour changer de profession », explique notre interlocutrice. En effet, l’Analyse Transactionnelle est une théorie de communication qui facilite la compréhension approfondie d’une personne afin de l’accompagner dans son évolution. Elle repose sur un postulat définissant 3 États du Moi : le moi parent, le moi enfant et le moi adulte. Chaque état est associé à des émotions et des expériences qui influencent le comportement. C’est pourquoi Ulrika Bibas pousse toujours ses coachés à révéler leur connaissance de soi pour identifier ce dont ils sont constitués et ainsi mieux les aider. « Notre développement personnel est au service de notre évolution professionnelle pour une transition de vie en vue de la réalisation de soi », déclare-t-elle. Ainsi, qu’importe l’objectif de son client qu’il soit professionnel ou personnel, le développement personnel reste le socle d’un coaching de vie. « Une personne doit prendre conscience de ce dont elle est remplie pour savoir où elle est capable d’aller. » Donner une dynamique à ses projets à travers le bilan de compétences En complémentarité à l’Analyse Transactionnelle, Ulrika Bibas mise sur l’approche narrative, une méthode conversationnelle à vocation d’inciter un coaché à nourrir des récits identitaires qui ne sont pas chargés de visions limitantes mais qui génèrent de nouveaux scénarios de vies et d’initiatives nouvelles. L’objectif étant d’éveiller tout son potentiel et ses ressources. La pratique narrative trouve son sens dans toutes les dimensions du coaching. Ulrika Bibas a recours à cette technique notamment dans le cadre d’un bilan de compétences. Fort d’un solide background dans la gestion de carrière, elle met à profit son expertise et ses connaissances en accompagnant les personnes qui sont à un tournant de leur vie. Le bilan de compétences a pour objectif de faire émerger un projet réaliste et stimulant en faisant le point sur le parcours du coaché, ses atouts, sa personnalité et ses intérêts. Il est avantageux dans la mesure où il permet dans un premier temps d’engager une introspection qui pousse la personne à revenir sur son « moi » le plus profond. Après avoir découvert toutes les facettes de sa personnalité, elle sera plus en mesure de mettre en lumière son portefeuille de compétences et de donner un nouveau souffle à son existence. Dans sa démarche, Ulrika Bibas propose essentiellement trois typ...

Offrez-vous un vélo Ahooga pour des déplacements urbains plus agréables

Les 2 cofondateurs d’Ahooga travaillaient dans la même entreprise bancaire quand à 40 ans ils cherchent à donner plus de sens à leur quotidien. Ils font le constat que les infrastructures routières et de transport ne sont plus adaptées au changement démographique. Convaincus que le tout voiture ne fonctionne plus, ils souhaitent proposer une solution de transport plus efficace et plus heureuse. L’un amoureux de la ville, l’autre cycliste, ils optent rapidement pour le développement d’un vélo dédié aux déplacements urbains, pour une meilleure mobilité. Ainsi est né en 2015 le premier vélo Ahooga, un vélo de qualité, pliable, design, confortable, compact, électrique (ou pas), léger et facile à transporter plié. Grâce à ce concept, ce vélo peut facilement être rangé à l’intérieur de votre maison ou de votre bureau, un atout important pour le protéger des intempéries et limiter les risques de vol. Avec les vélos Ahooga, plus aucune contrainte de déplacement puisqu’il répond aux besoins des cyclistes urbains. Avec le vélo à assistance électrique, vous aurez l’impression que toutes les villes sont plates. Avec l’autonomie de sa batterie, vous pouvez parcourir jusqu’à 75 kilomètres en toute tranquillité. Avec son poids léger (10kg, 13kg avec la batterie et le moteur), sa facilité de pliage et sa taille compacte, il devient vite intermodal pour vous permettre de combiner les transports sans difficultés. Actuellement, 8 modèles sont proposés, pour toute personne mesurant entre 1m60 et 2m. Ces vélos sont disponibles chez 150 revendeurs dans 10 pays européens, dont 60 magasins spécialisés en France. Récompenses Malgré sa courte existence, le vélo Ahooga a déjà été récompensé par deux fois : en 2018 par le German Design Award et récemment par le Red Dot Design Award. ...

CDPNE : expertise, gestion de sites naturels et éducation à l'environnement
 

Créé en 1972, le CDPNE a pour vocation de préserver la nature et l’environnement, en apportant des solutions appropriées dans le cadre de différents projets d’aménagement. Pour mener à bien sa mission, il mise sur les compétences éprouvées d’une équipe pluridisciplinaire. S’appuyant sur une réelle connaissance des problématiques du territoire et des acteurs locaux, il exerce dans trois domaines : études et conseils, gestion de sites naturels et sensibilisation. Expertises et études environnementales Le CDPNE réalise notamment des études réglementaires (études au cas par cas, études d’impact, autorisation d’exploitation de carrière, etc.) qui visent à évaluer les incidences d’un projet sur l’environnement. « Nous sommes également amenés à répondre à des marchés publics, à des appels d’offres », précise Angélique Vallée, directrice. Fort de cette expertise, le CDPNE mène en parallèle des missions de conseils auprès des collectivités. Gestion de sites naturels Le CDPNE assure la gestion et l’entretien de sites naturels dont deux réserves naturelles : la réserve naturelle nationale de Grand-Pierre et Vitain, classée pour son patrimoine écologique, et la réserve naturelle régionale géologique de Pontlevoy. « Nous agissons pour le compte de l’État et de la Région et donc nous travaillons en concertation à la fois avec les propriétaires des parcelles et avec les partenaires institutionnels. » Sensibilisation et éducation à l’environnement En matière de sensibilisation, le CDPNE a développé des programmes d’animations conçus pour les scolaires et le grand public.Pour les classes (écoles, collèges, lycées), il propose des animations sur les sites dont il assure la gestion. Il organise aussi des ateliers Nature au sein des établissements. Pour le grand public, l’organisme propose tout au long de l'année des sorties Nature ainsi que des conférences thématiques animées par d'éminents spécialistes. « À titre d’exemple, nous avons récemment invité un membre de l’Académie des Sciences en la personne de Sébastien Balibar. Celui-ci a donné une conférence sur le réchauffement climatique », illustre la directrice. ...

une Approche Neuro-Sensorielle du coaching qui replace l'humain au centre de l'organisation

Apprendre à identifier (et à exploiter) nos sensations corporelles  Élaborée par Oliver Masselot et Samy Kallel et conceptualisée à travers le livre "Le Leadership du Coeur (éditions GERESO), l'Intelligence Neuro-Sensorielle s’appuie sur la mise en valeur d'une source d’informations d’une très grande richesse mais pourtant largement sous-exploitée. « Un nombre incalculable de messages nous parviennent par le corps, via le ressenti corporel » explique Olivier Masselot. Pour nous aider à identifier et à analyser efficacement toutes ces informations, l'Intelligence Neuro-Sensorielle combine, entre autres, des outils issus des neurosciences (entre autres l'ANC du Dr Jacques Fradin) et d’autres, liés à la sensorialité. « Cette approche dynamique de l’être humain, à la fois globale et holistique, permet d’en avoir une vision différente, plus lucide, de mettre en place rapidement les protocoles adéquats et de révéler des choses qui échappent généralement aux approches plus classiques » précise Olivier.  Mieux armé pour affronter l’inconnu et gérer les imprévus Partant du principe que « nous sommes responsables de notre façon d’interpréter et d'aborder les situations qui se présentent à nous », Olivier Masselot travaille sur la sensorialité afin de permettre aux personnes qui font appel à ses services - des leaders, des créatifs et des managers, pour la plupart - « d’être capables de gérer l’imprévu avec davantage de lucidité et d’agilité ». En effet, notre crainte de l’inconnu provient très souvent du fait que nous privilégions « notre cerveau ‘automatique’ qui ne réagit qu’en fonction de ce qu’il a appris, au détriment de notre cerveau ‘adaptatif’, lequel nous permet d’improviser et donc de mieux aborder l’inconnu. L’idée, c’est de passer d’une ‘dynamique de peur’ axée sur la résistance et le désir de tout contrôler à une ‘dynamique de coeur’, orientée sur l’ouverture ainsi que sur la connexion à l’autre et à l'environnement » fait remarquer Olivier. Appliquée au monde du travail, l’Approche Neuro-Sensorielle aide un manager, par exemple, à « mettre en place un management moins rigide qui favorise l'intelligence collective et les initiatives, à prendre les bonnes décisions au bon moment, à entretenir de bonnes relations avec chacun et à favoriser un consensus ‘gagnant-gagnant’ avec ses collaborateurs, ses fournisseurs et ses clients ».  Remettre l’humain au centre des stratégies « La philosophie de l’Approche Neuro-Sensorielle, c’est que plus l’humain s’épanouit, plus l’entreprise va s’épanouir également » explique Olivier. Mais il est fréquent qu’un management trop rigide débouche sur de mauvaises réponses. Ou encore que la culture d’une entreprise ne soit plus en phase avec ce que vivent et ce que ressentent ses salariés. Or une telle situation qui « créera plus de problèmes qu’elle n’enrésoudra » s’avère préjudiciable non seulement aux hommes et aux femmes qui composent ses effectifs mais aussi à l’entreprise elle-même. En proposant une autre vision du rapport manager-collaborateur-environnement, l’intervention d’Olivier peut conduire à une véritable refonte de la culture d’entreprise, plus résiliente, parce que davantage centrée sur une dynamique collaborative. Et pour permettre aux dirigeants d’intégrer parfaitement - et durablement - ce qu’il leur aura révélé au cours de son accompagnement, Olivier Masselot a mis en place au sein de l'Approche Neuro-Sensorielle une belle bibliothèque d’entraînement en e-learning.  ...

Avenir & Talents : pour révéler et développer vos compétences managériales 

Ouvrir le champ des possibles grâce au coaching Dédié à l’accompagnement des dirigeants et des managers, qu’ils soient désireux de faire évoluer leur posture professionnelle, de développer leur leadership ou encore de reprendre confiance en eux suite à un changement de trajectoire, Avenir & Talents, le cabinet fondé par Annie Visco, veille à (re)placer l’humain au coeur de la stratégie de l’entreprise. « Parmi mes clients, je compte principalement des dirigeants et des managers mais aussi des entrepreneurs, des communicants et des start-upers » explique Annie Visco. « Je révèle et développe leurs talents tout en faisant en sorte de préserver leur bien-être ». En s’appuyant sur l’analyse de situations professionnelles concrètes, vécues au jour le jour par ses clients, Annie Visco oeuvre à mettre en lumière les ressources dont ils disposent et à leur faire comprendre que leurs limites, ils se les sont imposées eux-mêmes. « Beaucoup d’entre nous n’ont pas conscience de leur potentiel ou n’en utilisent qu’une infime partie » précise Annie Visco. « En tant que coach, mon rôle consiste alors à ouvrir, à élargir le champ des possibles en faisant éclore de nouvelles idées chez mes clients et émerger des solutions innovantes ». Mais pas question de se substituer à la personne que l’on coache. « En effet, la posture du coach diffère de celle du consultant. C’est pourquoi mon action vise à encourager mes clients à trouver en eux-mêmes leur propre vérité, leur propre style de management ».  Le développement de la créativité : pierre angulaire d’un coaching réussi Scientifique de formation (dans une autre vie, elle a été géologue) et coach de métier, Annie Visco est également artiste-peintre à ses heures perdues. À la fois rigoureuse et flexible, cette coach accorde une grande importance à la créativité de ses clients, qu’elle les aide à développer. « L’idée » explique-t-elle, « c’est de les faire sortir du cadre, de leur (re)donner confiance afin qu’ils osent essayer de nouvelles façons de faire et bâtir un nouveau modèle qui leur convienne mieux. Souvent, nous craignons d’aller vers l’inconnu, vers ce que nous ne maîtrisons pas. Dans le cadre de mon accompagnement, j’encourage, au contraire, mes clients à sortir de leur zone de confort, à dépasser les limites qu’ils ne pensaient jamais pouvoir atteindre et à explorer - en toute sécurité - ces territoires qu’ils ont en eux mais où ils n’ont encore jamais osé s’aventurer ». Au final, ce véritable ’’voyage en terre inconnue’’ au cours duquel Annie Visco escorte ses clients permet à ceux-ci, à leur retour, de pouvoir compter sur une capacité d’adaptation accrue. Ils seront alors plus à même de savoir prendre les bonnes décisions au bon moment.  Écouter, analyser, s’adapter Spécifique aux problématiques rencontrées par ses clients, la prestation que propose Annie Visco est véritablement « sur mesure ». Et pour cause, chaque cas de coaching étant unique, les raisons pour lesquelles ses clients s’adressent à elle sont multiples. Ils peuvent, par exemple, solliciter son expertise pour les aider à développer leur leadership et leur sens stratégique, à naviguer dans la complexité, à gérer les conflits, à prendre des décisions difficiles, à revoir leurs priorités, à apprendre à déléguer, à mieux organiser leur temps, à aborder une nouvelle fonction, à mieux appréhender le pouvoir, à sortir de leur isolement, à revoir leur posture, à développer la performance collective au service d'enjeux stratégiques, à baisser leur niveau de stress pour gagner en prise de recul et en efficacité, etc. « Je leur démontre, notamment, l’avantage du pouvoir ‘’avec’’ par rapport au pouvoir ‘’sur’’ » précise la fondatrice d’Avenir & Talents. Enfin, la demande d’un client e...

Chasseur d’appartement ou agent immobilier : quelles différences ?

Chasseur d’appartement : la différence avec l’agent immobilier Le chasseur d’appartement travaille dans le cadre d’un mandat de recherche pour le compte d’un client. Il recherche donc à sa place un appartement à acheter ou à louer. L’agent immobilier possède un mandat de vente ou de mise en location de la part d’un propriétaire. Son but est de vendre ou de louer les biens qu’il entre dans son portefeuille. Ainsi, il n’est pas exclu que le chasseur d’appartement ait recours à un agent immobilier… Car il va effectuer sa recherche sur tous les canaux disponibles : agences, annonces de particulier à particulier, démarchage. - En revanche, chasseurs et agents sont soumis aux mêmes dispositions réglementaires : - Être titulaire d’une carte professionnelle - Disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) - Disposer d’une garantie financière immobilière Processus de recherche Une recherche effectuée par un chasseur d’appartement suit généralement le processus suivant : - Établissement d’un cahier des charges précis de la demande du client - Proposition d’un mandat de recherche exclusif à valider - Signature du mandat par le client - Sélection des annonces correspondant au besoin - Visite des biens à la place du client - Élaboration d’un rapport détaillé - Visite de la dernière sélection avec le client - Négociation avec le propriétaire - Accompagnement administratif Le paiement du chasseur immobilier ne s’effectue que si une affaire est conclue (signature des actes notariés ou du bail). Le prix est fixé d’avance lors de la signature du mandat. Les honoraires varient inversement au prix du bien recherché. Plus le logement est cher, plus le taux d’honoraires est bas. Il oscille entre 1 et 5%. Pourquoi le mandat est-il exclusif ? L’exclusivité du mandat garantit la rémunération du chasseur, pour ne pas qu’il travaille pour rien. Si le bien est trouvé par le biais d’une agence ? Dans ce cas, le chasseur négocie avec l’agence le montant de la commission de celle-ci. Parfois, certains chasseurs baissent leurs propres honoraires pour compenser les coûts de l’agence. Quand faire appel à l’un ou l’autre ? Le chasseur d’appartement s’occupe de tout à votre la place. Il effectue pour vous la recherche et la sélection. Ainsi, cela représente un gain de temps important parce que vous n’avez pas besoin de démarcher plusieurs agences, de passer des heures sur le Web à éplucher les annonces. De plus, connaissant bien le marché, il ne sélectionne que ce qui correspond à votre demande. L’agent immobilier est à privilégier lorsque vous disposez de plus de temps. Car même si l’agent vous prévient lorsqu’il rentre un bien qu’il pense correspondre à votre besoin, vous devez toujours chercher par vous-même dans son catalogue. Par ailleurs, il faudra sûrement contacter plusieurs agences pour maximiser la recherche.  Tout comme l’agent, le chasseur immobilier peut s’occuper de différentes recherches : achat de la résidence principale, achat d’un résidence secondaire, investissement locatif, location, local commercial. ...